Bienvenue sur le site du HOK LE ISRAEL HABAHIR.. L'édition bilingue en dix volumes est maintenant complète. Pour nous contacter : pour cette Édition ou pour nos deux autres ouvrages : HAFTAROTE ET PROPHETES OU "AUX SOURCES DU JUDAISME" ---> MOCHE ELKOUBY : MAIL - elkouby.m@gmail.com ou Tel en Israël : 054 533 46 87 et en France : 01 77 47 08 05.
Identification  
Nom
Mot de passe
S'inscrire au Hokleisrael
Accueil
Qui sommes nous ?
Liens utiles
Recherche
Lexique
Aide
Nous contacter
Documentation >  *Introduction aux textes de référence du hok > 1 Le Tanakh (La Bible) >
Retour

Tanakh – La Bible

 

Les 24 livres de la Bible (texte tiré de l’exposé de Monsieur le Professeur Benjamin Gross)

 

Les 24 livres du Tanakh* sont divisés en trois grandes subdivisions:

 Tora (Pentateuque, 5 livres),

 Néviim (Prophètes, 8 livres),

 Kétouvim (Hagiographes, 11 livres).

 

La Tora est reconnue comme étant directement d’origine divine, entièrement et littéralement inspirée par D.ieu, tandis que pour les livres des Néviim et des Kétouvim, seul leur contenu est d’inspiration divine, mais non leur forme d’expression.

 

La Tora a défini les principes immuables de l’histoire du peuple Juif et de son comportement (Mitsvote); les Prophètes ont rappelé comment vivre l’Alliance dans la pensée et dans la pratique, dans le royaume et dans l’exil; les Kétouvim insistent sur la pratique Juive et les sentiments Juifs pour une vie menée suivant les instructions de la Tora et des prophètes.

 

 Les textes des prophètes étaient surtout oraux et ne furent rédigés par écrit qu’ultérieurement, comme mémoire d’un discours direct, tandis que les Kétouvim furent dès l’abord des textes conçus en vue de l’écriture et destinés à être lus. Ce sont des écrits inspirés par l’esprit saint (Roua’h HaKodéch) mais non de vraies prophéties, comme le précise explicitement Maimonide (Guide des égarés 2:45) Ils ont été inclus tardivement dans le canon biblique: pour certains d’entre eux, les Hakhamim contemporains de Rabbi ‘Akiva*, ont débattu encore de leur degré de sainteté (Michna, Yadayim 3:5).En tout état de cause, celle-ci est évidemment moindre que celle de la Tora et des Prophètes.

 

Alors que dans la Tora c’est D.ieu qui parle, qu’à travers les Prophètes nous percevons un message reçu d’ailleurs, dans les Kétouvim, c’est l’homme qui répond dans son propre langage au message divin. Ici se manifeste dans le dialogue, la part humaine de l’Alliance.

 

 

Les 24 Livres de la Bible
Termes et conditions Confidentialité A propos des EDITIONS ADLIC Contact
Copyright 2008 - HOK-LE-ISRAEL HABAHIR tous droits réservés www.hli.li