Bienvenue sur le site du HOK LE ISRAEL HABAHIR.. L'édition bilingue en dix volumes est maintenant complète. Pour nous contacter : pour cette Édition ou pour nos deux autres ouvrages : HAFTAROTE ET PROPHETES OU "AUX SOURCES DU JUDAISME" ---> MOCHE ELKOUBY : MAIL - elkouby.m@gmail.com ou Tel en Israël : 054 533 46 87 et en France : 01 77 47 08 05.
Identification  
Nom
Mot de passe
S'inscrire au Hokleisrael
Accueil
Qui sommes nous ?
Liens utiles
Recherche
Lexique
Aide
Nous contacter
Documentation >   > le Témoignage de Rabbi Haïm Vital * >
Retour

Témoignage de Rabbi-Haïm Vital  (1542 -1620 )

Traduction in extenso de l'enseignement de Rabbi Haim Vital

 

A présent nous allons expliquer l'ordre de l'étude de la Tora auquel tout homme devra s'adonner quotidiennement. Nous ne parlerons pas ici de toute l'étude de la Tora que pourra entreprendre chacun, mais d'une étude régulière (et permanente) que tout homme doit fixer chaque jour de manière constante, pour obéir à la question des Sages : "As-tu fixé des temps réguliers à  l'étude de la Tora? (Babli Chabbat 31b).

Mon maître (Le Ari Zal) de mémoire bénie avait coutume à la sortie de la maison de prière, de prendre son petit déjeuner puis de se recouvrir de son châle de prière, et d'attacher ses Téfilines. Il procédait alors à la lecture-étude de ce qui va suivre, accompagné des Kavanot* (concentration –ferveur) que nous expliquerons.

Commencer d'abord par lire un passage de Tora, puis des Neviim (Prophètes), puis des Ketouvim(Hagiographes), puis de Cabala, puis de Michna, puis de Talmud. Il est bon, concernant les passages du Talmud, qu'il aborde ses trois composantes: passage de Braïta, de Tossefeta et de Meimra (enseignement Tanaïques non incorporés a la Michna proprement dite). Mais il me semble (tenant compte de l'ignorance de mes connaissances) que l'étude de la Cabala doit venir en dernier lieu, car l'ordre des valeurs est croissant, il procède d'en bas en montant vers le haut, cela doit commencer par le Mikra (Tora Ecrite) pour se conclure par la Cabala (le sens mystique). Cela doit suivre l'ordre détaillé suivant:

Au début commencer par la Paracha hebdomadaire ainsi :

Le premier jour de la semaine, lire les 6 premiers versets {6}

Le deuxième jour de la semaine, lire les 4 versets qui suivent {4}

Le troisième jour de la semaine, lire les 5 versets  qui suivent {5}

Le quatrième jour de la semaine, lire les 6 versets suivants (6}

Le cinquième jour de la semaine, lire les 5 versets suivants {5}

Ce qui fera un total de {26} versets. Sache qu'il faut lire ces versets la comme on les lit la veille de Chabat: chaque verset répété 2 fois, en langue hébraïque, suivi de sa traduction (araméen). (La langue hébraïque est considérée par les Cabalistes comme étant la "matière première" de la ??)

Sache aussi que s'il arrivait qu'on n'ait pas lu le 1er jour de la semaine, on peut se rattraper le jour suivant, en lisant les deux passages, c'est-à-dire celui du premier et du 2e jour. Mais ceci n'est utile que pour la lecture du 2e jour, car il y a obligation de lire les versets du jour précédent pour pouvoir lire la lecture du jour qui suit. Quant à l'obligation manquée de la lecture du premier jour, il n'y a

 

 

pas de Tikoun (réparation) possible, ainsi qu'il est dit : "ce qui est tordu ne pourra pas être redressé" (Kohelet 1'15).

On procédera ensuite à  la lecture des passages des Neviim: chaque verset lu deux fois et une fois en Targum. (J'ai trouvé dans mes notes qu'il suffisait de lire le verset une fois avant de le traduire en Targum)

Ensuite on lira les passages des Ketouvim avec leur Targum.

On procédera ensuite à l'étude de Michna et du Talmud dans l'ordre citè. Ceci ne doit pas se faire durant la nuit. Un  peu plus loin nous expliquerons ce qui est particulier aux nuits.

Mais expliquons d'abord ce qui doit se faire la veille du 6e jour, car ce soir-la, on devra lire aussi les versets bibliques. La veille du sixième jour, lorsque tu te réveilleras après minuit, tu devras lire le mikra. Si tu ne peux pas te réveiller, tu liras avant de t'endormir les 26 versets qui suivent les 26 (premiers) que tu auras étudié durant les 5  premiers jours de la semaine, comme on l'a dit. Apres cela tu pourras étudier ce que tu veux selon ton habitude.

Au 6e jour de la semaine, on lira toute la sidra hebdomadaire depuis le début jusqu'à la fin: 2 versets en langue sainte suivi pas sa traduction araméenne.

La veille de Sim’ha Tora, même si ce n'est pas une veille de Chabat, on lira "vezot haberaha" (la dernière Paracha du ‘Houmach) selon le principe de la répétition du verset, en langue sacrée suivie de sa traduction araméenne.

Sache aussi' qu'en chaque veille de Chabat, après avoir terminé la lecture de la Paracha en question deux fois en langue sacrée et une fois en traduction araméenne, tu devras relire ??en dernier verset de la Paracha, une fois en mikra, une fois en Targum.

Sache aussi que ta lecture des versets de la  Tora doit se faire dans le respect des règles de la cantillation (Té’amim). Ceci n'est pas nécessaire pour sa traduction en Targoum, car il n'y a de cantillation que pour le seul texte écrit en langue sacrée. Ne suis ??pas ceux qui lisent le Targum en le psalmodiant.

Au jour du Chabat, il n'est pas nécessaire de lire la Paracha, il suffit d'entendre la lecture qui sera faite par l’officiant. Quant à la Haftara du Chabat, tu devras la lire toi-même et ne pas te rendre quitte par la lecture qui en sera fait par le lecteur désigné. Sois tout de même attentif (de kavana) à prêter oreille lors de la récitation des formules des formules qui précèdent et concluent la Haftara pour  répondre Amen.

Mon maître de mémoire bénie, avait coutume des qu'il avait terminé l'office du matin du 6e jour, d'aller a la Maison d'études ou à la Synagogue. S’il s'y trouvait un Sefer Torah Cacher , mon maître le sortait (De l'arche Sainte) et y lisait les versets, deux fois en langue sainte et une fois en Targum. Mon maître lisait à partir d'un livre traduit. Ainsi faisait il pour chaque verset jusqu' a terminer le lecture de toute la Paracha.

Termes et conditions Confidentialité A propos des EDITIONS ADLIC Contact
Copyright 2008 - HOK-LE-ISRAEL HABAHIR tous droits réservés www.hli.li